Sur rendez vous à domicile
06 80 24 59 35
Educateur canin Strasbourg Bas-Rhin Alsace

Les deux font la paire…

Renouer avec l'esprit canin

Les deux font la paire…

les deux font la paire_éducation canine

Low cost & low level

Quel que soit le domaine concerné, on peut toujours trouver moins cher…On ne se soucie plus de la qualité d’un produit ou d’une prestation…On recherche une satisfaction quasi immédiate, celle (bien souvent fausse) de penser qu’on a fait une bonne affaire…Vite, bien et peu cher !

Cela a malheureusement deux conséquences : tirer la qualité et la valeur d’un service, d’un produit, d’un savoir-faire par le bas, puisque c’est devenu une référence, et habituer les personnes à se satisfaire d’une qualité moyenne en pensant consommer au plus juste. 

Proposer du low cost en minimisant les circuits de distribution, la présentation des produits, la publicité et le superflu ok…à partir du moment où la sécurité, la santé ne sont pas mis en jeu…et que la valeur intrinsèque du produit, de la prestation reste acceptable. 


Choisir du low cost et se contenter de la qualité ou de la compétence qui y est liée, c’est la liberté de choix de chacun. Il faut assumer ce que l’on obtient en échange, et surtout ne pas comparer avec ce qui peut être plus cher et de meilleure qualité… Mais en a t’on toujours conscience? 

Concernant l’éducation canine même dans sa partie la plus basique et sur certains médias, on voit des annonces, des affirmations, des vidéos, des formules d’apprentissage en ligne, des abonnements qui vous promettent l’éducation parfaite de votre chien avec des méthodes miraculeuses…mais rarement le discours pédagogique ou l’explication qui l’accompagne car il n’y en a pas ou peu…et souvent il est incomplet.. ou faux. Là, par contre c’est rarement le coût qui est bas…c’est plutôt la compétence…On montre des séquences de travail sans se poser la question de savoir si c’est juste ou pas…C’est comme envoyer un courrier sans l’avoir relu…Pas d’importance, dans 90% des cas le lecteur ne voit pas les erreurs…C’est devenu la norme. Il faut montrer, on tombe dans le quantitatif au détriment du qualitatif. Et chacun y va de sa petite recette personnelle…Parce qu’un jour j’ai vu que…on m’a dit qu’il fallait faire comme ça…


Nous avons basculé dans l’ère du copier-coller, dans le monde de l’à peu près. Certains essayant d’appliquer plus ou moins ce qu’ils ont vu, sans pouvoir expliquer ce qu’ils montrent et pourquoi ils le font…parce qu’ils ne l’ont pas ou mal appris. D’un autre côté, on ne peut blâmer le lecteur qui cherche une information mais qui ne sait pas quoi regarder, qui ne décèle pas le détail important, mais se focalise sur les contours et la globalité, le “rendu” en couleurs sans se soucier des mécanismes employés pour y arriver…Tout en étant novice, on est en droit d’avoir une information de qualité si elle émane d’un professionnel.


Alors ne vous contenter plus de regarder et d’appliquer ce qu’on vous dit de faire…demandez qu’on vous explique la démarche…Est-elle cohérente, efficace, crédible, pérenne dans le temps ? A force de voir de “l’approximatif” on pense que c’est la norme…et on s’en contente…conforté en cela par une masse ignorante de danseuses au pouce levé…Avoir du bagout ne suffit pas…parler plus haut, plus fort, et tout le temps n’est pas la référence…même si les camelots vendent presque toujours leur marchandise sur les foires…


Pour le bien de vos chiens, et pour savoir avec quelle personne vous allez travailler, ne vous contentez plus seulement d’écouter ce qu’elle dit, mais observez ce qu’elle fait, comment elle le fait…et demandez vous si c’est « cohérent ».

Canemspirit – Education canine & comportements canins